Javier Zaragoza, professeur à l’Université de Saragosse et l’un des principaux chercheurs du projet CAPAS Cité, a élaboré un rapport publié par l’Heraldo de Aragón dans lequel il souligne les problèmes en Espagne concernant les enfants et les adolescents sédentaires et mentionne les travaux du projet CAPAS Cité.

La durée de l’activité physique que les jeunes pratiquent en Espagne est bien inférieure à celle recommandée, ce qui entraîne un grand problème qui affecte leur santé. D’autres facteurs tels que la facilité d’accès aux installations sportives, le plaisir que procurent ces activités et le soutien de la famille et des amis influent sur la possibilité de remédier à cette situation d’inactivité physique.

Le rapport évoque, entre autres, l’importance de combiner des niveaux adéquats d’activité physique, avec une durée de sommeil optimale et un faible niveau de sédentarité, afin de produire un impact positif sur la santé physique, sociale et mentale.

Vous pouvez lire le reportage complet en cliquant sur le lien suivant : https://www.heraldo.es/noticias/sociedad/2020/03/09/pandemia-de-inactividad-fisica-por-que-nos-cuesta-tanto-activar-a-los-jovenes-1362608.html