La ville Française a accueilli la semaine dernière une nouvelle journée Rencontres, la présentation du futur centre CAPAS et un congrès scientifique international

 

La semaine dernière, nous avons vécu à Tarbes trois jours intenses d’activités encadrées dans le projet transfrontalier CAPAS-Cité: le mercredi 13 février a eu lieu une nouvelle journée RENCONTRES CAPAS-cité sur le thème «Promotion de l’Activité Physique pour la Santé à l’école: formation théorique et pratique », le lendemain nous avons pu assister à l’acte symbolique de la pose de la première pierre des installations du futur centre CAPAS et le vendredi 15 se tenait le Congrès scientifique « Promotion de l’activité physique, des connaissances pour agir ».

 DES NOUVELLES « RENCONTRES »

Avec pour objectifs la diffusion des connaissances sur l’activité physique et la lutte contre la sédentarité à l’école, l’organisation d’un échange d’expériences des actions de promotion de l’activité physique dans le système scolaire ou de permettre des réflexions entre les différents acteurs et pays, la journée RENCONTRES s’est déroulée dans les installations du STAPS, comptant sur la participation de divers experts et professionnels de la santé et de l’éducation. En premier lieu, sur le thème de l’activité physique à l’école, aussi bien en France qu’en Espagne, Léna Lhuisset, Julien bois, Carole sève, José A. Julián Clemente et Alberto Aibar ont présenté leurs travaux.

Par la suite, des exemples d’actions et d’échanges d’expériences ont été présentés, par Ludovic Dolce avec « Cours théorique en activité au collège de Loures Barousse», suivi de Guillaume Calie de l’Université de Bordeaux avec «Exemple d’innovation pédagogique: le travail collaboratif», et de Caroline Bernal de l’Université de Pau avec «Exemple d’intervention en école primaire pour la promotion de l’Activité Physique » .

Au cours de l’après-midi, plusieurs ateliers ont été organisés et ont permis de mettre en œuvre certaines des théories proposées.

LE FUTUR BATIMENT CAPAS

Le Jeudi a eu lieu la cérémonie de la pose symbolique de la première pierre et du démarrage immédiat des travaux d’aménagement du futur centre CAPAS (Centre pyrénéen pour l’Amélioration et la Promotion de l’Activité Physique pour la Santé) d’une superficie de 617 m2, situé dans l’ancienne piscine du Lycée Marie-Curie. Ce nouveau bâtiment équipé de bureaux, de deux salles d’activités, de deux vestiaires et d’un espace dédié aux examens physico-sportifs, a été présenté avec grande satisfaction par le maire de Tarbes, Gérard Trémège, accompagné de son adjoint chargé du sport, Francis Touya.

DES CONNAISSANCES POUR AGIR

Enfin, le vendredi 15 a eu lieu à la chambre de commerce et d’industrie de Tarbes le Congrès scientifique « Promotion de l’activité physique, des connaissances pour agir ». Un congrès durant lequel les conférences portaient sur les thèmes de l’activité physique, de la sédentarité et de la santé. Le programme comprenait colloques et conférences comme celle proposée par Xavier Bigard, Directeur médical de l’Union Cycliste Internationale avec « Mécanismes d’actions de l’activité physique et de la sédentarité sur la santé : quelles interactions? », ou bien par le Dr Benjamin Guinhouya de l’Université de Lille avec «Activité physique des 1000 premiers jours de la vie, un déterminant majeur pour la santé des futures générations», ou encore par Laurent Bosquet de l’Université de Poitiers avec «L’intérêt de l’activité physique à haute intensité : du sport de haut niveau vers le sport-santé», par Julie Boiché, Maître de conférences à l’université de Montpellier avec «Processus motivationnels de l’engagement dans une activité physique régulière et stratégies d’intervention » et par Benjamin Larras, chargé d’études à l’observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (ONAPS)

Dans l’après-midi, des sessions de communication ont été organisées parallèlement et également une table ronde. De plus, les sessions de Posters ont permis d’élargir les connaissances pour, comme l’indique le nom du congrès, « agir ».